Parole donnée aux élèves de Notre Dame des Champs

Publié le 15 janvier 2018

Aude Rapatout enseigne au sein de l’établissement secondaire Notre Dame des Champs, à Uccle, une commune au sud de Bruxelles. Nous l’avions rencontrée l’année dernière lors de notre première mission « Bruxelles, cœur de l’Europe ». Cette fois-ci, elle nous ouvre les portes de sa salle de classe pour que nous rencontrions ses élèves. Ils répondent aux questions des globe-reporters Elif, Defne, Dilara, Zeynep et Demet du lycée Saint-Benoît à Istanbul.

Jeunesses

Il est 10h10 quand la sonnerie retentit. Les élèves de première (équivalent de la sixième en France) sortent de la salle R04, cartable sur le dos. Aude Rapatout est en train de remplir le carnet d’une élève. À peine le temps de nous installer, les élèves de la classe suivante sont déjà à la porte. Ils sont prévenus de notre visite et sont curieux de nous rencontrer. Nous prenons le temps de discuter avec eux du métier de journaliste et des médias. L’heure tourne, il nous faut entamer les questions ! Nous branchons l’enregistreur et le micro. Afin de donner la parole à tout le monde, même aux plus timides, nous nous promenons dans les rangs, micro à la main pour le tendre à ceux qui veulent répondre. À la fin, tout le monde souhaite prendre la parole !

Ils vous disent tout sur le système éducatif en Belgique, leurs ressentis et leurs avis !

Sources photographiques

L’école Notre Dame des Champs est une vieille bâtisse de plus de cent ans ! On entre à l’intérieur en passant cette grande porte en bois
L’école Notre Dame des Champs est une vieille bâtisse de plus de cent ans ! On entre à l’intérieur en passant cette grande porte en bois
Une affiche à l’intention des élèves placardée sur la porte d’entrée de l’établissement
Une affiche à l’intention des élèves placardée sur la porte d’entrée de l’établissement
Dans le hall d’entrée, le sapin de Noël vit ses derniers moments de grâce avant d’être retiré
Dans le hall d’entrée, le sapin de Noël vit ses derniers moments de grâce avant d’être retiré
Nous avons rendez-vous à 10h10 dans la salle R04, la salle de Madame Rapatout
Nous avons rendez-vous à 10h10 dans la salle R04, la salle de Madame Rapatout
La salle de classe se trouve au fond d’un couloir au rez-de-chaussée de l’établissement
La salle de classe se trouve au fond d’un couloir au rez-de-chaussée de l’établissement
Pas toujours facile de se concentrer pour les élèves, et encore moins de parler devant un micro
Pas toujours facile de se concentrer pour les élèves, et encore moins de parler devant un micro
Les élèves sont en classe de troisième générale, équivalent 4eme en France
Les élèves sont en classe de troisième générale, équivalent 4eme en France
C’est une classe avec une large majorité de garçons comme vous pouvez le constater sur les photos
C’est une classe avec une large majorité de garçons comme vous pouvez le constater sur les photos
Cinq filles pour un total de 26 élèves !
Cinq filles pour un total de 26 élèves !
La plupart des élèves étaient en difficulté au début de l’année scolaire, mais « ils ont tous fait des progrès », confie Aude Rapatout
La plupart des élèves étaient en difficulté au début de l’année scolaire, mais « ils ont tous fait des progrès », confie Aude Rapatout
La récréation a sonné à la fin du cours, les élèves ne se sont pas fait attendre pour sortir de la salle pour rejoindre leurs amis
La récréation a sonné à la fin du cours, les élèves ne se sont pas fait attendre pour sortir de la salle pour rejoindre leurs amis
L’école Notre Dame des Champs est une vieille bâtisse de plus de cent ans ! On entre à l’intérieur en passant cette grande porte en bois
Une affiche à l’intention des élèves placardée sur la porte d’entrée de l’établissement
Dans le hall d’entrée, le sapin de Noël vit ses derniers moments de grâce avant d’être retiré
Nous avons rendez-vous à 10h10 dans la salle R04, la salle de Madame Rapatout
La salle de classe se trouve au fond d’un couloir au rez-de-chaussée de l’établissement
Pas toujours facile de se concentrer pour les élèves, et encore moins de parler devant un micro
Les élèves sont en classe de troisième générale, équivalent 4eme en France
C’est une classe avec une large majorité de garçons comme vous pouvez le constater sur les photos
Cinq filles pour un total de 26 élèves !
La plupart des élèves étaient en difficulté au début de l’année scolaire, mais « ils ont tous fait des progrès », confie Aude Rapatout
La récréation a sonné à la fin du cours, les élèves ne se sont pas fait attendre pour sortir de la salle pour rejoindre leurs amis

Sources sonores

  • Est-ce que vous êtes content du système scolaire en Belgique ?

  • Combien de cours avez-vous dans la semaine ?

  • Est-ce que vous avez beaucoup de stress à cause des examens et combien avez-vous d’examens par semestre ?

  • Pouvez-vous nous expliquer la scolarité en Belgique ?

  • L’école donne-t-elle de l’importance à vos loisirs ?

  • 06.Est-ce que vous avez l’occasion de faire des stages et combien de temps durent-ils ?

  • Est-ce que vous avez des voyages scolaires ?