Au Vietnam, les élèves commencent les cours à 7h00 du matin !

Publié le 26 janvier 2017

Le professeur Son Thiên Pham répond aux questions des globe-reporters Amélie, Fayza, Maïmouna et Nabintousy du collège André Citroën dans le 6e arrondissement de Paris.

Education et jeunesse

Lors de ma visite au Vietnam, j’ai visité de nombreux établissements scolaires, dont le lycée d’excellence Tran Phû, à Haiphong, au sud de Hanoi.

A Haiphong, avant, on ne cultivait que des fleurs ici. Aujourd’hui se dresse un lycée d’excellence, avec 1600 élèves. Les élèves sont sélectionnés sur concours. 

Le professeur Son Thiên Pham me reçoit à la barrière. On n’entre pas dans un établissement scolaire aussi facilement au Vietnam. Il faut demander une autorisation officielle, j’ai dû passer par l’ambassade de France, prévoir cela avec eux mi-décembre, 15 jours avant mon départ pour le Vietnam. 

Mais une fois sur place, après un petit échange très protocolaire avec un responsable d’établissement, les échanges sont plus détendus. Je suis par exemple allée déguster un bon bun cha avec le professeur Son Thiên Pham après l’interview. Merci à lui pour son accueil, et regardez les vidéos tournées avec ses élèves !

 

Sources photographiques

Le professeur Son Thiên avec ses élèves de 10e bilingue, ce qui correspond à un niveau seconde chez nous. « J’organise moi aussi de nombreux projets pédagogiques, comme des ateliers cuisine au cours desquels les élèves doivent présenter leurs créations culinaires. En français, bien sûr ! »
Le professeur Son Thiên avec ses élèves de 10e bilingue, ce qui correspond à un niveau seconde chez nous. « J’organise moi aussi de nombreux projets pédagogiques, comme des ateliers cuisine au cours desquels les élèves doivent présenter leurs créations culinaires. En français, bien sûr ! »
Très rapidement, le professeur m’invite à poser moi aussi avec ses élèves !
Très rapidement, le professeur m’invite à poser moi aussi avec ses élèves !
Le lycée accueille 1600 élèves.
Le lycée accueille 1600 élèves.
La ville d’Haiphong, où se situe le lycée d’excellence.
La ville d’Haiphong, où se situe le lycée d’excellence.
A Haiphong aussi, on retrouve des marchandes de rue !
A Haiphong aussi, on retrouve des marchandes de rue !
« Vous voyez, ces fleurs que les gens achètent pour le Têt ? C’est une spécialité d’Haiphong, me dit le professeur Son Thiên. Avant, ici, il n’y avait que ça, des champs de fleurs. Mais l’urbanisation gagne du terrain, et aujourd’hui, nous sommes là. »
« Vous voyez, ces fleurs que les gens achètent pour le Têt ? C’est une spécialité d’Haiphong, me dit le professeur Son Thiên. Avant, ici, il n’y avait que ça, des champs de fleurs. Mais l’urbanisation gagne du terrain, et aujourd’hui, nous sommes là. »
Le professeur Son Thiên avec ses élèves de 10e bilingue, ce qui correspond à un niveau seconde chez nous. « J’organise moi aussi de nombreux projets pédagogiques, comme des ateliers cuisine au cours desquels les élèves doivent présenter leurs créations culinaires. En français, bien sûr ! »
Très rapidement, le professeur m’invite à poser moi aussi avec ses élèves !
Le lycée accueille 1600 élèves.
La ville d’Haiphong, où se situe le lycée d’excellence.
A Haiphong aussi, on retrouve des marchandes de rue !
« Vous voyez, ces fleurs que les gens achètent pour le Têt ? C’est une spécialité d’Haiphong, me dit le professeur Son Thiên. Avant, ici, il n’y avait que ça, des champs de fleurs. Mais l’urbanisation gagne du terrain, et aujourd’hui, nous sommes là. »

Sources sonores

  • Depuis quand l’école est-elle gratuite et obligatoire ? Toutes les familles respectent-elles cette obligation ?

  • Comment les élèves se procurent-ils leurs fournitures scolaires ? Une aide est-elle apportée aux familles qui ont des difficultés financières ?

  • Quel est le pourcentage de filles scolarisées ?

  • À quel âge les enfants sont-ils scolarisés ?

  • On a lu qu’il n’y avait qu’un professeur pour cinq classes. Comment les professeurs s’organisent-ils ?

  • Les élèves apprennent-ils d’autres langues que le vietnamien ? Si oui, lesquelles ?

  • Au collège, en première année (6 e ), combien d’heures de cours par semaine les élèves ont-ils ?

  • Question bonus : Qu’est-ce qu’un lycée d’excellence ?

  • Question bonus : un message pour les globe-reporters ?

Sources vidéo

Ici, pas de délégués de classe, mais des chefs de classe. Ce sont souvent eux qui prennent la parole pour représenter le groupe. Mais ils servent aussi d’assistant au professeur en maintenant la discipline dans des classes souvent plus nombreuses qu’en France, lorsque le prof s’absente quelques minutes pour accueillir un visiteur étranger, par exemple !

Le professeur présente le projet Globe Reporters à sa classe

Le lycée est neuf et immense, impressionnant ! La cantine n’est pas encore construite, comme l’explique Thiên Son dans la vidéo.