« Il ne faut pas regarder passer le train du climat », Jean-François SYLVAIN

Publié le 8 novembre 2016

Jean-François SILVAIN préside la Fondation pour la recherche sur la biodiversité dont le but est d’aider au développement et à la coordination de la communauté scientifique française au sujet de la biodiversité.

Populations humaines et animales

Le président de la Fondation pour la recherche sur la biodiversité répond aux questions des globe-reporters Lucas, Branislav, Kathleen, Nour et David, du collège Jean-Baptiste Poquelin de Paris.


Jean-François SILVAIN, Président de la Fondation pour la recherche sur la biodiversité

Sources sonores

  • Pouvez-vous vous présenter ?

  • Depuis quand s’intéresse-t-on au concept de biodiversité ?

  • Aujourd’hui, quel est l’état de la biodiversité ? Quelles menaces pèsent sur elle ?

  • Pourquoi faut-il préserver la biodiversité ?

  • Quels outils, quels moyens, quels indicateurs permettent suivre l’évolution de la biodiversité ?

  • Quels sont les enjeux particuliers de cette Cop 22 en matière de sauvegarde de la biodiversité ?

  • Quelles sont les ONG les plus actives dans le domaine de la biodiversité ?

  • Quel est l’intérêt pour une ONG comme WWF d’aller à la Cop 22 ?

  • Quelles sont les espèces animales en danger d’extinction ?

  • Quelles sont les espèces végétales les plus en danger ?

  • Quels sont les pays et les continents les plus touchés par les modifications climatiques ?

  • Le changement climatique est-il à l’origine de nouvelles espèces ?

  • Comment sensibiliser nos camarades qui vivent en ville, et en général les jeunes, à cette question ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • Label COP 22
  • Insitut Français de Marrakech