« 1.000 milliards par an pour le climat, c’est possible », Pierre Larrouturou

Publié le 23 décembre 2017

Pierre Larrouturou est ingénieur agronome et économiste. Rémy Rioux est le directeur général de l’Agence Française de Développement, une agence qui finance les projets de développement. Ils répondent au micro tendu par l’envoyée spéciale des globe-reporters du lycée Jean Lurçat de Martigues.

Débats

Pierre Larrouturou est un homme politique engagé à gauche : il a fondé Nouvelle Donne et fut proche de l’ancien premier ministre Michel Rocard. Il publie avec le climatologue Jean Jouzel, « Pour éviter le chaos climatique et financier ».

Pierre Larrouturou

L’agence Française de Développement (AFD) est une agence gouvernementale française qui est en charge des financements de projets dans les pays du sud. A ce titre elle est en première ligne pour financer des programmes de lutte contre le changement climatique et surtout des projets qui permettent aux pays les plus touchés de s’adapter, d’aménager les côtes par exemple pour les iles menacées par la montée du niveau des mers. Nous le rencontrons au One Planet Summit.

Sources sonores

  • Pierre Larrouturou, pouvez-vous vous présenter ?

  • Pierre Larrouturou, vous réclamez un « pacte finance climat » et vous estimez qu’il faut investir 1.000 milliards d’euros par an. Est-ce possible ?

  • Est-ce que 1.000 milliards d’euros par an c’est possible pour des pays qui ont des dettes publiques élevées ?

  • D’où pourrait provenir cette masse d’argent ?

  • Est-ce que les très grandes multinationales peuvent accepter ces changements, notamment celles qui vivent de l’extraction des énergies fossiles ?

  • Rémy Rioux, comment l’AFD garantit un emploi approprié de l’argent ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • Label COP 22
  • Insitut Français de Marrakech
  • Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer
  • ADEME
  • Label COP 21
  • Tous ensemble pour le climat