Fidel COMPAORE est né à Bazoulé où il est aujourd’hui guide touristique. Bazoulé est réputé pour la cohabitation pacifique entre les villageois et plus de 200 crocodiles sacrés. Telle Indiana Jones, l’envoyée spéciale des globe-reporters n’a pas hésité une seconde quand Fidel COMPAORE lui a proposé d’aller à leur rencontre.

Développement durable et environnement

Certains globe-reporters s’intéressent à la flore et la faune du Burkina Faso et aux animaux considérés comme sacrés dans ce pays. Quand leur envoyée spéciale a appris que non loin de Oaugadougou, il existe un village où les crocodiles sont des animaux sacrés et des totems, elle a pris des contacts pour découvrir au plus vite cet endroit.

Cela fait tellement longtemps qu’ils sont là que plus personne dans le village ne se rappelle quand ils sont arrivés. Fidel COMPAORE cohabite avec eux, comme le reste de la population du village. Eux, ce sont des crocodiles du Nil qui se sont installés dans les eaux de la mare, située à environ 200 mètres des maisons.

« La journée, on peut voir les enfants de Bazoulé nager au milieu des crocodiles, le soir, les animaux sortent de l’eau et se promènent, parfois jusqu’aux jardins des maisons. Ici, personne ne tue des crocodiles et les crocos n’attaquent pas les villageois. Ce sont nos crocodiles sacrés de Bazoulé », raconte Fidel, qui explique l’origine de cette sacrée histoire.

Sources photographiques

L’envoyée spéciale des globe-reporters avec un crocodile sacré. La peau est très dure et donne l’impression d’être faite en pierre. Ce sont des écailles.
L’envoyée spéciale des globe-reporters avec un crocodile sacré. La peau est très dure et donne l’impression d’être faite en pierre. Ce sont des écailles.
Fidel COMPAORE observe de près le fixeur de l’envoyée spéciale, Aubert OUANGO, qui a conduit la voiture depuis Ouagadougou.
Fidel COMPAORE observe de près le fixeur de l’envoyée spéciale, Aubert OUANGO, qui a conduit la voiture depuis Ouagadougou.
Les crocodiles de Bazoulé ont l’air très dociles. Par moments, ils semblent irréels et taillés dans la pierre.
Les crocodiles de Bazoulé ont l’air très dociles. Par moments, ils semblent irréels et taillés dans la pierre.
Quand on s’approche très près des crocodiles, ils ouvrent les yeux et un peu la bouche pour signaler qu’ils ont repéré notre présence.
Quand on s’approche très près des crocodiles, ils ouvrent les yeux et un peu la bouche pour signaler qu’ils ont repéré notre présence.
Panneau à l’entrée du village de Bazoulé.
Panneau à l’entrée du village de Bazoulé.
Les crocodiles ne sont pas les seuls à habiter la mare de Bazoulé. C’est aussi l’habitat de grenouilles, de poissons et d’oiseaux.
Les crocodiles ne sont pas les seuls à habiter la mare de Bazoulé. C’est aussi l’habitat de grenouilles, de poissons et d’oiseaux.
Autour de la mare, la végétation est abondante, dont des nénufars.
Autour de la mare, la végétation est abondante, dont des nénufars.
Bazoulé est situé à 40 kilomètres de Ouagadougou, dans une région très aride.
Bazoulé est situé à 40 kilomètres de Ouagadougou, dans une région très aride.
Voici un grenier typique pour stocker les grains de mil, une céréale très utilisée dans l’alimentation des Burkinabés.
Voici un grenier typique pour stocker les grains de mil, une céréale très utilisée dans l’alimentation des Burkinabés.
Ce crocodile a perdu sa mâchoire dans une bataille avec un de ses pairs.
Ce crocodile a perdu sa mâchoire dans une bataille avec un de ses pairs.
L’envoyée spéciale des globe-reporters avec un crocodile sacré. La peau est très dure et donne l’impression d’être faite en pierre. Ce sont des écailles.
Fidel COMPAORE observe de près le fixeur de l’envoyée spéciale, Aubert OUANGO, qui a conduit la voiture depuis Ouagadougou.
Les crocodiles de Bazoulé ont l’air très dociles. Par moments, ils semblent irréels et taillés dans la pierre.
Quand on s’approche très près des crocodiles, ils ouvrent les yeux et un peu la bouche pour signaler qu’ils ont repéré notre présence.
Panneau à l’entrée du village de Bazoulé.
Les crocodiles ne sont pas les seuls à habiter la mare de Bazoulé. C’est aussi l’habitat de grenouilles, de poissons et d’oiseaux.
Autour de la mare, la végétation est abondante, dont des nénufars.
Bazoulé est situé à 40 kilomètres de Ouagadougou, dans une région très aride.
Voici un grenier typique pour stocker les grains de mil, une céréale très utilisée dans l’alimentation des Burkinabés.
Ce crocodile a perdu sa mâchoire dans une bataille avec un de ses pairs.

Sources sonores

  • Pouvez-vous nous expliquer pourquoi ces crocodiles sont sacrés ?

  • Comment expliquer la présence de ces crocodiles du Nil au Burkina Faso et, plus particulièrement à Bazoulé ?

  • Quand est-ce que les crocodiles sont arrivés et comment se passe la cohabitation avec les hommes ?

  • Quelles sont les cérémonies que vous célébrez autour des crocodiles sacrés ?

  • Que faites-vous avec ces crocodiles sacrés quand il y a des naissances ou des décès ?